Regardons les choses en face: combien d’entre nous n’ont pas été fascinés au moins une fois, à la télévision ou au cirque, par de jeunes funambules soucieux de se produire dans des performances étonnantes?

Si, il y a quelques années encore, les acrobaties aériennes étaient réservées aux artistes de cirque et aux acrobates, ces dernières années, les chances d’entrer en contact avec cette discipline fascinante ont été amplifiées en combinant la mise en scène et l’élégance dans des mouvements particuliers, rythmés avec la musique. De plus en plus de personnes s’inscrivent à ces cours pour faire leurs premiers pas dans cette discipline. Les raisons sont compréhensibles car elles évoquent une imagination commune: la possibilité de pouvoir voler, se détacher de la terre et trouver un nouvel équilibre suspendu dans les airs, ayant pour seul objectif de Référencez vos points forts à calibrer en fonction de l’instrument que vous utilisez de temps en temps, tels que tissus, trapèzes, balançoires, cercles, pole dance, filet, chaînes …

En outre, les avantages physiques et non physiques offerts par cette discipline sont innombrables: renforcement du tonus corporel, libération assurée d’endorphines (qui causent la bonne humeur) et formation continue à l’adaptation et au changement. Au moment où vous “prenez votre envol”, la confiance en vos capacités vous pousse à améliorer la perception de votre corps dans l’espace. De plus, grâce à la présence totale et constante de l’acrobate-trainer, aucun danger ne doit être craint!

Mais que signifie exactement quand on parle de discipline aérienne?

C’est un monde infini qui s’inspire des pratiques du cirque, né en France mais devenu célèbre grâce aux spectacles du «Cirque du Soleil». En Italie, de plus en plus d’écoles et de cirques ouvrent les portes de leur art pour révéler leurs secrets à tous les enfants, adolescents et adultes désireux d’apprendre à voler. PERDERMA – en tant qu’ambassadrices de mens sana in corpore sana -, nous avons contacté Sofia Fiorilla, une danseuse aérienne, pour nous révéler certains secrets de cette discipline envoûtante.

Sofia, vingt-deux ans, est originaire de la province de Ragusa, en Sicile. Sa passion pour la danse l’a toujours distingué et formé au fil des ans. Une fois arrivée à Milan pour des raisons d’études, elle a cherché une nouvelle activité qui lui permettrait de s’essayer et de vivre de nouvelles émotions, tout en respectant ses aptitudes pour la danse.

Parlez-nous de votre premier contact avec des acrobaties aériennes.

Mon premier contact a été avec la pole dance il y a plusieurs années. Ensuite, j’ai essayé un autre “outil”, les tissus aériens, et je suis tombé amoureux de là! Ils ont immédiatement transmis une émotion forte et une sensation de liberté incroyable, jamais vécue auparavant, avec aucune autre activité.

L’adrénaline et la liberté que je ressens quand je monte sur des tissus aériens et que je commence à sentir le détachement de la terre sont uniques, les pieds ne touchent plus le sol et le cœur va à mille, mais en même temps je me sens libre de “voler” dans la l’air n’ayant que le vide en dessous de moi.

Il n’était pas facile de trouver le meilleur gymnase où s’entraîner mais après mille recherches, je me suis inscrit au Flight Club Milano, parfaitement adapté à ces disciplines grâce à leur plafond haut (plus de sept mètres) qui facilite tous les mouvements et libère les limites de l’espace.

Que comprend votre formation?

Bien que le mien soit un passe-temps et non un métier, j’essaie de m’entraîner presque tous les jours car c’est une passion qui grandit de plus en plus et je ressens le besoin de pratiquer pour m’améliorer. Mon entraînement consiste généralement en une demi-heure d’échauffement et une demi-heure d’exercices sur les outils. Une fois par semaine, je me consacre uniquement à la tonification musculaire. Mais tout cela peut être variable: parfois je m’entraîne plus, d’autres moins. Cela dépend de la manière dont je parviens à faire correspondre les différents engagements quotidiens que la vie (en particulier l’université) met devant moi et de la façon dont je ressens mon corps.

Avez-vous remarqué des changements depuis que vous pratiquez cette discipline?

Le premier changement évident concerne les biceps et les bras qui ont commencé à prendre forme et à donner du volume. C’est la partie sur laquelle vous avez initialement mis plus de force, mais avec le temps, vous apprendrez à équilibrer le poids sur tout le corps, ce qui rend les séances d’entraînement productives à 360 degrés car tous les muscles sont tendus. En fait, les “tissus aériens” sont une discipline complète, car ils impliquent l’accrochage des bras et des jambes, ainsi que des abdominaux en tension constante.

Même le régime a changé: maintenant je peux dire que je mange plus parce que l’énergie dont j’ai besoin est plus intense. Je n’abandonne jamais les glucides, les protéines de viande et les desserts, tout en accordant la priorité à l’hydratation de la peau et du corps avec beaucoup d’eau et de fruits. Longue vie aux sgarri, bons pour l’âme et pour le corps!

Che consigli ti senti di dare a chi si approccia per la prima volta a questo genere di disciplina?

Molti chiedono se è necessaria una base di partenza, ma io posso dire che le uniche cose indispensabili sono la motivazione e la dedizione. I risultati cominciano ad arrivare già nelle prime settimane perché sono allenamenti intensi che coinvolgono il corpo nella sua interezza. Tuttavia è necessario e fondamentale allenarsi correttamente, farsi seguire da insegnanti competenti e con i giusti tempi il corpo saprà sollevarsi e sostenere gli sforzi più impensabili.

Noi di PERDERMA siamo curiosi: quali sono i tuoi beauty secrets quotidiani?

Io adoro prendermi cura del mio viso e del mio corpo, è una routine a cui non rinuncio mai né la mattina e né la sera, con step precisi che seguo con ordine: doppia detersione, con olio e acqua micellare, siero, crema contorno occhi ed una volta a settimana eseguo lo scrub su tutto il viso perché ho un tipo di pelle impura quindi è obbligatorio stare più attenta con prodotti mirati e specifici. Le maschere viso sono un’altra mia passione, infatti mi piace molto provare prodotti nuovi. Di Perderma la mia preferita è la Antipollution Blue Peel Off Mask, perfetta per affrontare lo smog di Milano! Aiuta a rimuovere le impurità che si depositano nei pori durante la giornata e che rendono opaca la pelle, accelerando l’invecchiamento cutaneo.

Si vous, comme Sofia, souhaitez une antipollution de la peau éclatante, essayez le Blue Combo of Perderma!

Combo Peel-Off & Crème Visage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *